Accueil / Modèles / Contact :: English  
 
LES GRUES A RACLOIR DOMEQ

    Pendant plus de 70 ans, c'est la société Ingersoll-Rand qui a assuré la fabrication des grues à racloir DOMEQ. Lorsque le besoin se fit sentir de transporter le minerai concassé ainsi que les déchets de roc jusqu'aux chantiers plus ou mons accessibles des mines souterraines d'autrefois, on entreprit de construire les premières grues à racloir; on était alors en 1898. Depuis lors, la société Ingersoll-Rand (désormais connue sous le nom de DOMEQ) est toujours restée à l'avant-garde dans le domaine de la construction de ces machines et n'a jamais cessé d'en perfectionner, parfois de façon radicale ou innovatrice, aussi bien la conception que l'exécution; tous ces travaux devaient être couronnés par la mise au point de l'armature unipièce, laquelle caractérise exclusivement les grues à racloir DOMEQ; le domaine de puissance de ces appareils varie de l8,5 à 150 CV.

    Chaque fois qu'on a fait appel aux grues DOMEQ (anciennement Ingersoll-Rand), ces machines se sont mérité une réputation exceptionnelle, principalement attribuable à leur grande robustesse, à leur extrême fiabilité de même qu'à leurs faibles exigences d'entretien.

Des machines aux multiples usages

    Bien que, à l'origine, la société Ingersoll-Rand les ait d'abord et avant tout conçues en fonction du travail qu'il s'agissait d'effectuer dans les galeries minières, les grues à racloir DOMEQ ont trouvé de multiples applications dans la manutention d'énormes quantités de matières en vrac- céréales, produits chimiques, cargaisons navales, et le reste.  La vitesse, la puissance ainsi que le faible consommation d'énergie, voilà autant de facteurs qui permirent qu'on mît de l'avant la manutention d'énormes masses de produits divers grâce à l'application de la méthode dite du racloir.

Alimentation à l'air et à l'électricité

    Les grues à racloir DOMEQ, alimentées à l'air, d'une puissance pouvant varier de 6,8 à 34 CV, à 90 po2, sont actuellement disponibles. Par ailleurs, les machines de plus grandes dimensions ne sont équipées que de moteurs électriques.

    Le moteur multipinnule permet d'actionner les plus petites des grues à air.  Quant aux bâtis nos 1 et 2, ils sont munis de moteurs de type radial, comportant quatre ou cinq cylindres.

    Les grues électriques DOMEQ sont équipés de moteurs possédant différentes caractéristiques propres à la torque, à l'isolation et aux enclaves, lesquelles conviennent tout particulièrement au travail qu'on attend d'une grue à racloir.  Au besoin, toutes les grues, quelles qu'en soient les dimensions, peuvent être alimentées par du courant soit direct soit alternatif.

Des tambours à deux ou trois filins

    Les grues à racloir légères DOMEQ ne sont disponibles que dans la mesure où il s'agit d'appareils à double tambour.  Les armatures unipièce laissent un choix de deux largeurs possible de même que de couplages à deux ou trois tambours.  La résistance du filin variera en raison directe des dimensions du bâti proprement dit, de la longueur et du diamètre du tambour ainsi que de l'état du filin; pour trouver ou déterminer les valeurs de ces variables, on n'aura qu'à consulter les tableaux ci-dessus, lesquels correspondent aux différents modèles de grue.

Deux catégories de bâti

    La série de grues à racloir DOMEQ comprend sept bâtis de dimensions différentes, soit les nos. 1, 2, 31, 41 et SX. De la sorte, l'acheteur éventuel a toute latitude d'acquérir la grue de son choix; l'existence d'une aussi importante série de machines permet, mieux que toute autre, de satisfaire d'aussi près que possible aux exigences de la tâche qui se présente.

Machines légères

    Les grues légères sont ainsi conçues qu'elles manifestent d'exceptionnelles qualités de robustesse et de fiabilité, compte tenu des dimensions relativement réduites de ces machines et de leur faibles poids, mais surtout de leur remarquable puissance, telle qu'on a pu l'évaluer.  Elles se feront particulièrement valoir dans tous les cas où les chantiers exigeront de fréquents déplacements, lorsqu'il s'agira, par exemple, de suivre le progrès de travaux dans une accumulation donnée de minerai.

L'armature unipièce: des avantages exclusifs et incontestables.

    L'armature unipièce exclusive à DOMEQ est ainsi conçue que les enchâssures individuelles des différents tambours sont boulonnées les unes aux autres de façon à former une grue d'une rigidité sans pareille, en fait telle qu,elle permet de coupler de toutes sortes de manières des tambours dont la largeur peut varier d'étroite à moyenne.

    Ce procédé de construction, qu'on applique aux bâtis de modèle nos 2, 31, 41 et 5 présente des avantages qu'on ne remarque chez nulle autre grue à racloir, tel qu'on le précise ci-après.

    L'arbre ne supporte que l'effet de torque- c'est précisément le bâti qui absorbe totalement l'effort des tambours.

    Il ne peut se produire aucune déviation de l'arbre, ce qui signifie usure et graissage minimisés- résistance accrue de l'engrenage- durabilité assurée des roulements- moindre effort pour chacune des pièces de la machine.

    La vitesse de dévidage est de 33 1/3 supérieure à celle de la vitesse de traction, si bien qu'on peut réaliser un plus grand nombre de raclages à l'heure et qu'une équipe donnée de travailleurs se trouve en mesure de manutentionner une quantité beaucoup plus considérable de matière.




 
Copyright © 2006 Domeq | Tous droits réservés